L’objectif principal du projet APPEAL est de mettre en œuvre une approche conciliant sciences de la nature et sciences humaines et sociales afin de mesurer les effets des parcs éoliens offshore flottants (PEOF) sur le fonctionnement des socio-écosystèmes côtiers.

Le projet se déroulant en amont de l’implantation des sites pilotes, les actions de recherche concerneront dans un premier temps la définition de l’état de référence environnemental, écologique, et socio-économique (usages, perceptions et acceptabilité) des futurs sites d’implantation des PEOF.

Une deuxième phase du projet consistera à modéliser et à tester des scénarii d’évolutions possibles de leur fonctionnement trophique et de leur rôle dans la conservation de la biodiversité, des impacts économiques sur les flottilles de pêche, et des interactions avec les autres types usages.

Enfin, le dernier objectif vise à mettre en place un modèle de socio-écosystème pour caractériser et analyser les interactions entre l’ensemble des acteurs et l’environnement, en tenant compte du cadre juridique.

Deux sites de développement de PEOF pilotes seront étudiés dans le projet APPEAL : Groix & Belle-Île en Atlantique et Leucate en Méditerranée.

Partenaires
Entreprises
  • - P2A Développement, Villeneuve-lès-Maguelone
  • - RTE France
  • - Sinay, Caen
  • - Terra Maris, Plouzané
Centres de recherche
  • - France Energies Marines / Université de Bretagne Occidentale, Brest  [Porteur de projet]
  • - SHOM, Brest
  • - Université de Bordeaux, Bordeaux
  • - Université de Caen, Caen
  • - Université de Nantes, Nantes
  • - Université du Littoral Côte d'Opale (ULCO) - Laboratoire d'Océanologie et de Géosciences - UMR 8187 (LOG)
  • - Université Pierre et Marie Curie (UPMC) Observatoire Océanologique de Banyuls (LECOB), Banyuls
Autre partenaire
  • - Comité Régional des pêches maritimes et des élevages marins de Bretagne
Financeur
Agence Nationale de la Recherche (France Energies Marines)
Labellisation
15/12/2017
Budget global
2 105 k€
Fiche PDF