Chez les animaux, les neuropeptides jouent, comme neuromodulateur ou neurohormone, un rôle crucial dans l’élaboration de réponses physiologiques ou comportementales adaptées aux contraintes qu’exerce l’environnement. Le projet NEMO vise à étudier l’évolution des systèmes neuroendocriniens, leur rôle dans la régulation de la plasticité des cycles biologiques et la reproduction chez des modèles marins non-conventionnels (corail, mollusques, anguille). Le projet NEMO repose sur le développement de méthodologies les plus pointues pour comparer la structure et la fonction de voies endocriniennes régulant la reproduction et les processus associés.

Outre des connaissances fondamentales relatives à la régulation des fonctions physiologiques chez des espèces marines d’intérêt économique, ces recherches sont susceptibles d’avoir des perspectives intéressantes dans les domaines de l’aquaculture, de la pêche et de l’environnement.

Partenaires
Centres de recherche
  • - Université de Caen Basse Normandie, Biologie des Organismes et Ecosystèmes Aquatiques, UMR - CNRS 7208, Muséum National d’Histoire Naturelle, IRD 207, Caen  [Porteur de projet]
  • - INSERM, Différenciation et communication neuronale et neuroendocrine, Inserm U982, Rouen
  • - Muséum National d’Histoire Naturelle, Evolution des systèmes endocriniens UMR 7221, Paris
  • - National Kaoshiung Marine University, NKMU, Kaoshiung, Taiwan.
  • - National Taiwan Ocean University, NTOU, Keelung, Taiwan
  • - Université de Rennes 1, Institut des sciences chimiques de Rennes, UMR 6226, Rennes
Financeur
- Agence Nationale de la Recherche
Labellisation
22/01/2016
Budget global
1 919 K€
Fiche PDF