L'objectif du projet TROPHIK est :

- De modéliser le fonctionnement actuel de l'écosystème global (réseau trophique) à l'emplacement du futur parc éolien de Courseulles-sur-Mer puis de l'élargir en tenant compte des courants et des déplacements de populations marines à toute la baie de Seine et au-delà, de la pointe de Barfleur jusqu'à la Picardie.

- D'analyser la sensibilité de ce fonctionnement aux effets potentiels de la construction et de l'exploitation des éoliennes

- D'analyser le cumul d'impact des diverses activités anthropiques (pêche, extraction de granulats, dépôts de dragages) entre elles et avec l'influence des changements climatiques modifiant les aires de répartition des espèces fréquentant ces écosystèmes (en particulier les espèces commerciales).

Les résultats du projet TROPHIK seront analysés avec des experts des sciences humaines, dans une optique de développer des outils de communication visant à favoriser l'acceptabilité sociale des EMR.

Partenaires
Entreprise
  • - EDF Énergies Nouvelles
Centres de recherche
  • - France Energies Marines / Université de Caen, UMR BOREA Biologie des ORganismes et Ecosystèmes Aquatiques, Caen  [Porteur de projet]
  • - CNRS, UMR LOG, Wimereux
Financeur
Agence Nationale de la Recherche
Labellisation
22/04/2016
Budget global
525 K€
Fiche PDF