Le projet SOLCYP+ vise à améliorer les méthodes de dimensionnement et de conception des monopieux battus ou forés cimentés, en vue de la construction des parcs éoliens posés.

Dans un contexte de puissance machine unitaire grandissante l’investissement associé à la fondation représente une part importante du CAPEX allant jusqu’à 20%.
Les méthodes de dimensionnement vis-à-vis des chargements latéraux cycliques pratiquées aujourd’hui sont basées sur des hypothèses conservatives qui engendrent un surdimensionnement.

En particulier, il s’agit d’éprouver cette alternative méthodologique dans des sols carbonatés mal connus et au comportement géotechnique très différent des fonds sableux.

En effet pas moins de quatre fermes d’éoliennes posées en France (St Nazaire, Courseulles, Fécamp et le Tréport) sont concernées constituant ainsi un enjeu national important et qui permettra également d’exporter à l’international l’expertise associée à ce type de sol.

Ce travail méthodologique aboutira à la mise en place d'un groupe de travail afin de faire évoluer les standards et normes en vigueur

 

Partenaires
Entreprises
  • - Dong Energy, UK
  • - EDF Énergies Nouvelles
  • - EDF, Paris
  • - Fugro, Nanterre
  • - Innosea, Nantes
Centres de recherche
  • - Ecole des Ponts ParisTech (ENPC), Marne la vallée / France Energies Marines  [Porteur de projet]
  • - IFSTTAR, Marne la Vallée et Nantes
  • - Université de Lille, Laboratoire LGCgE, Villeneuve d’Asq
  • - Université Grenoble Alpes, Laboratoire 3SR, Saint-Martin d’Hères
Financeur
Conseil régional Normandie ; Conseil régional Pays de la Loire
Labellisation
17/02/2017
Budget global
998 K€
Fiche PDF