Le projet CARAVELE vise à fournir aux acteurs industriels du domaine éolien marin des informations de prédiction de vent, en tenant compte des évènements extrêmes (cyclones) à partir de modélisations et données, satellitaires et in situ.

La ressource éolienne en zone côtière et littorale est souvent mal maîtrisée en raison d’effets locaux qui sont difficiles à capturer par la modélisation. La fatigue des pales est fortement liée à la turbulence atmosphérique et à ses propriétés spectrales.

Le dimensionnement aux extrêmes : comme pour la majorité des systèmes EMR, la résistance aux conditions extrêmes des éoliennes fixes et flottantes est critique.

Ce projet va fournir des outils d’analyse des observations satellitaires afin de mieux quantifier les vents extrêmes en zone cyclonique.

Le projet CARAVELE s’adresse à l'ensemble des technologies EMR, dont l'Energie Thermique des Mers généralement déployée en zone cyclonique.

Partenaires
Entreprises
  • - ABB, Le Havre
  • - CLS, Brest
  • - EDF EN, Paris
  • - Naval Energies, Paris
  • - OceanDataLab, Locmaria-Plouzané
Centres de recherche
  • - France Energies Marines / Ifremer, Brest  [Porteur de projet]
  • - CICESE, (Centro de Investigación Científica y de Educación Superior de Ensenada), Ensenada, Mexique
  • - CNRS
  • - IMT Atlantique Bretagne-Pays de la Loire, Brest
  • - IPSL-LSCE, Institut Pierre Simon Laplace - Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement, Saint Quentin en Yvelines
  • - LACy Laboratoire de l'Atmosphère et des Cyclones, Université de la Réunion, Saint-Denis
  • - RSMAS, Rosenstiel School of Marine and Atmospheric Science, University of Miami, Floride, Etats-Unis
Autre partenaire
  • - Région Bretagne
Financeur
- Agence Nationale de la Recherche (France Energies Marines)
Labellisation
15/12/2017
Budget global
1 544 k €
Fiche PDF