Après l’étude de l’écologie de l’huître plate en rade de Brest et baie de Bourgneuf (second volet du programme PERLE), l’identification de populations ayant un intérêt pour le repeuplement est un enjeu majeur. La connaissance fine des interactions entre l’huître plate et son environnement reste cruciale pour la restauration des bancs naturels.

Malgré des densités relativement faibles, sur les sites prospectés à ce jour en rade de Brest, la diversité génétique des huîtres plates reste très importante. Cette information, indispensable à toute réflexion en amont d’actions de réintroduction d’individus dans le milieu, confirme que les actions à venir doivent privilégier une amélioration qualitative de la population plutôt qu’une amélioration quantitative ou augmentation du stock.

Des exemples encourageants de sélection pour la résistance à une maladie existent chez les mollusques bivalves. La sélection de familles présentant des caractères de rusticité semble être une voie très intéressante et devra se faire suivant un plan de sélection, en accord avec les principes de restauration d’espèces et d’habitats en milieu ouvert.

Dans le cadre de PERLE II, la mise en place d’un outil technique expérimental permettra la reproduction et le croisement des huîtres plates d’intérêt. A partir de populations sauvages et des familles produites au cours de PERLE, des couples seront constitués afin d’engendrer des expulsions de larves par reproduction in vivo.

 

Partenaires
Entreprise
  • - Comité Régional Conchylicole de Bretagne Nord, Morlaix  [Porteur de projet]
Centres de recherche
  • - Agrocampus Ouest - site de Begmeil
  • - Station Biologique de Roscoff, Roscoff
Financeur
Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche (FEAMP)
Labellisation
28/04/2017
Budget global
1 520 K€
Fiche PDF