LINC BioMer est un projet collaboratif visant à développer une gamme disruptive de cordages et de filets car biodégradable en mer et compostable en conditions industrielles. Ils seront fabriqués à partir de matière majoritairement biosourcées non persistantes dans l’environnement. Ils permettront la réalisation d’équipements éco-conçus performants adaptés à la pêche professionnelle, à l’aquaculture et aux activités de loisirs de pêches et d’autres activités aquatiques.

Le projet s’inscrit dans la Stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable, en s’attaquant au devenir des déchets en mer, participant à la définition du «bon état écologique» des écosystèmes marins, selon la Directive Cadre Sur le Milieu Marin.

L’objectif sera d’améliorer la compétitivité du produit par un équilibre en termes de propriétés, coût et bénéfice environnemental. Au niveau écologique, le cycle de vie du produit sera analysé (ACV) jusqu’à sa revalorisation finale (compostage ou recyclage). En parallèle, une approche marketing identifiera l’acceptabilité de ces produits biodégradables pour les publics cibles (pêcheurs, armateurs, décideurs…), couplée à une analyse économique validant la rentabilité des produits issus de ces cordages : filets et autres équipements de pêche et aquaculture.

Anticipant les nouvelles réglementations sur l’éco-conception ACV (Loi n°2020-105 applicable dès 2025), ce projet répond à une forte demande sur un marché conséquent au niveau national et au-delà, tout en développant les connaissances et compétences des partenaires sur ces problématiques, et pérennisant leur activité.

 

Partenaires
Entreprises
  • - Le Drezen, Treffiagat-Le Guilvinec  [Porteur de projet]
  • - SeaBird, Larmor (56)
Centres de recherche
  • - Ifremer, Laboratoire Comportement des Structures en Mer, Brest
  • - Ifremer, Laboratoire de Technologies pour l'Halieutique, modélisation des engins de pêche, Lorient
  • - LEGO (Laboratoire d’Economie et de Gestion de l’Ouest), Vannes (56)
  • - Université de Bretagne-Sud, Laboratoire IRDL (Institut de Recherche Dupuy de Lôme), Lorient
Financeur
En recherche de financement
Labellisation
12/03/2021
Budget global
1 983 k€
Fiche PDF