Les milieux côtiers sont des environnements complexes, fragiles, sensibles aux changements environnementaux pour lesquels il est essentiel d’adopter une approche pluridisciplinaire pour mieux répondre aux enjeux scientifiques (compréhension des processus et des risques) et sociétaux (gestion durable des territoires)
Le projet RICOCHET a trois objectifs principaux :
- Comprendre la dynamique actuelle de l’ensemble Terre/Mer (plage/falaise/arrière-pays) avec une estimation des échanges sédimentaires le long des côtes.
- Prendre en compte l’impact du réchauffement climatique (augmentation de la fréquence des orages et élévation du niveau de la mer) sur le système Falaise/Plage.
- Aider les décideurs à se doter d’outils adaptés dans le management durable.

Pour cela, 3 territoires seront testés sur la côte normande particulièrement concernés par les risques côtiers et le changement global : d’Houlgate à Honfleur dans le Calvados, de Quiberville à Puys en Seine Maritime et de Criel à Ault entre la Seine Maritime et la Somme.

Partenaires
Entreprise
  • - Azur Drones Entreprise, Paris
Centres de recherche
  • - Université de Caen, UMR 6554, Littoral, Environnement, Géomatique, Télédétection (LETG), Caen  [Porteur de projet]
  • - BRGM, Direction Risques et Prévention, Orléans
  • - Institut Régional du Développement Durable (IRD2), Caen
  • - Université de Brest, UMR 6538, Laboratoire Domaines Océaniques (LDO), Brest
  • - Université de Brest, UMR 6554, LETG-Brest Geomer, Brest
  • - Université de Rouen, UMR 6143, Morphodynamique Continentale et Côtière (M2C), Mont-Saint-Aignan
Financeur
- Agence Nationale de la Recherche
Labellisation
20/05/2016
Budget global
634 K€
Fiche PDF