Projet Abouti Projet abouti

Le projet CREDOC a développé une solution automatisant le suivi et les contrôles effectués par les institutions financières sur le transport maritime de marchandises. Cette activité répond à une réglementation très stricte et sa mise en œuvre efficace doit permettre de lutter efficacement contre la criminalité financière, d’éviter les sanctions qui pourraient être infligées pour non-respect des obligations réglementaires en vigueur, et de garantir l’intégrité de la marchandise aux clients finaux.

Pour cela le projet CREDOC apporte une rupture forte en offrant la capacité à collecter et analyser automatiquement des données issues de différentes sources d’informations (compagnies maritimes, transitaires, douanes, suivi des navires, commerce international, listes de sanctions, etc.) afin de permettre une qualification automatique de la transaction en termes de conformité par rapport aux réglementations et sanctions internationales. Ainsi, les activités illicites sont mieux détectées, notamment en matière de sur et sous-facturation de marchandises, qui constitue le principal vecteur de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme.

Retombées et perspectives

Le projet a permis de concevoir une plateforme de suivi et de contrôle des opérations du commerce international, la solution LESTR. Plus concrètement, cette plateforme permet à partir d'un numéro de conteneur ou d'un numéro de bill of lading de :

  • Reconstruire l'itinéraire précis suivi par la marchandise en indiquant l’ensemble des escales et étapes clés (chargement, déchargement, transbordement) réalisées par le ou les navires impliqués dans la transaction.
  • Détecter automatiquement d'éventuels risques liés au non-respect des sanctions et des embargos en s'assurant que l'itinéraire de la marchandise n'implique aucun port ou pays sous sanction. En cas de passage dans un port sensible, LESTR génère une alerte pour l'utilisateur, sur l'interface graphique ou par mail.
  • Recenser l'ensemble des entités (navires et organisations) impliquées dans l'acheminement de la marchandise.

En parallèle du développement de cette solution, des études ont été menées par les partenaires de façon à détecter des anomalies au sein des opérations du commerce international. Ces études ont donné lieu à :

  • Deux publications :
    • Shukla, G. Smits, O. Pivert and M.J. Lesot. Explaining Data Regularities and Anomalies, 2020.
    • Smits, R. R. Yager, M.J. Lesot and O. Pivert. Concept Membership Modeling Using a Choquet Integral, 2020.
  • L’identification d'une approche, développée dans le nouveau projet RAPID, permettant d’enrichir les méthodes traditionnelles de détection de fraude à la facturation de marchandise.

La solution Lestr est actuellement commercialisée par la société Semsoft depuis septembre 2020, avec des premières ventes et des tests en cours auprès de plusieurs établissements bancaires. Le recrutement d’une équipe commerciale est prévu côté Semsoft. En plus du projet DGA Sea Defender (RAPID), la roadmap de la solution LESTR intègre d’autres projets collaboratifs comme NAIAD.

 

 Ce projet a également été labellisé par le pôle Images & Réseaux.

Partenaires
Entreprises
  • - Semsoft, Rennes  [Porteur de projet]
  • - CLS, Plouzané
Centre de recherche
  • - IRISA, Lannion
Financeur
- Conseil régional de Bretagne et Union Européenne (FEDER)
Labellisation
01/06/2018
Budget global
1 100 K€
Fiche PDF