◀ Retour au sommaire de la newsletter

 

Pour sa 10ème édition, le Forum Blue Cluster a jeté l’ancre jeudi 14 novembre à la Cité de la Voile Eric Tabarly à Lorient. Organisé par le Pôle Mer Bretagne Atlantique, ce rendez-vous annuel dédié aux biotechnologies bleues a permis d’échanger sur le potentiel des bioressources pour la santé et le bien-être et notamment des conditions nécessaires pour passer du stade laboratoire au stade industriel. Cette journée qui a réuni près de 100 acteurs académiques et industriels du Grand Ouest vise à favoriser le développement de projets innovants dans le secteur des ressources biologiques marines

Le Forum Blue Cluster porté par le Pôle Mer Bretagne Atlantique était organisé cette année en partenariat avec ID2Santé, CBB Capbiotek, Atlanpole Biotherapies, avec le soutien du Crédit Maritime Grand Ouest et du Cabinet Vidon.

Cette journée a permis de dresser un panorama des découvertes scientifiques, des brevets et des innovations dans le domaine des bioressources marines pour les produits de santé, (molécules thérapeutiques, dispositifs médicaux (biomatériaux, etc..), et produits de bien-être (compléments alimentaires, …).
Hémarina, ManRos therapeutics, Abyss-Ingrédients, Algosource, des entreprises adhérentes du Pôle, ont également témoigné sur leur processus d’innovation en matière de valorisation de molécules marines issues des microalgues, vers marins, éponge de mer, ou encore de têtes de sardines.

 

TRIAD - Caractériser un candidat-médicament issu de molécules marines pour lutter contre la trisomie 21 et la maladie d'Alzheimer (porté par ManRos Therapeutics)

VIPP - Des molécules marines bioactives issues de la sardine pour des solutions de santé « anti-stress » (porté par Abyss Ingrédients)

HEMLYO - Lyophilisation d’un transporteur d’oxygène universel (porté par Hémarina)

 

Pierre Colas, chargé de recherche Inserm, rattaché à la Station Biologique de Roscoff, a dressé un panorama de ce que la vie marine peut apporter dans notre vie de tous les jours, notamment pour la santé. Le milieu marin est très intéressant pour le secteur de la santé humaine car l’environnement marin parfois très extrême présente des bioressrouces uniques. 34 des 36 grandes catégories du vivant sont présentes dans les océans et 13 sont exclusivement marines. Les recherches portent sur les micros ou macro-algues, les micro-organismes (bactéries, champignons, virus, etc.) les invertébrés (mollusques, éponges) ou encore les vertébrés (poissons).

Les applications dans le domaine de la santé sont nombreuses : le bienfait des algues pour les pansements cicatrisants (pouvoir d’absorption, diminution des risques infectieux). Le collagène de méduse aide les cultures cellulaires, la chitine des crustacés intéresse la médecine des tissus, l’hémoglobine des annélides (des vers marins) favorise les greffons d’organe. Les arêtes de poissons ou de coraux consolident les prothèses et les implants dentaires.

 

Contact : patricia.thibault@polemer-ba.com